SOTTISES #2

Ne croyez jamais ce que l’on vous dit sur l’amour, le sexe et sur le couple… ce ne sont que des bêtises !

Rien à apprendre. Tout à découvrir, à expérimenter … à re-connaître.

En inspirations de soi. De l’autre, aussi.


Si je pense à l’Amour, montent en moi des sensations, des émotions et des images qui me le dessinent et dont les mots ne donneront de cela qu’un vague aperçu.

Pourquoi ? Simplement parce que la perception que j’ai de l’amour est issue de toutes sortes de choses inconscientes et diffuses, comme mes expériences mais également les modèles dont je me suis imprégnée dans les livres, les films, les histoires qui m’ont été racontées et les héritages qui m’ont été transmis.

Alors je me dis que c’est ÇA l’amour et je l’attends, je le rêve et je cherche à le rencontrer et je désir le vivre tel qu’il m’apparait.

Alors lorsque la perception et la manière de vivre l’amour de l’autre venait cogner la mienne, je commençais à lui en vouloir, à le lui reprocher peut-être ou en tout cas à essayer de lui faire comprendre telle que je la voyais.


Et puis un jour – peut-être – je comprends que cette vision-là de l’amour est unique, qu’elle ne reflète que certaines de ses facettes et que dans ma rencontre avec l’autre, je l’ai espérée, attendue, voire exigée. Je prends conscience que l’amour de l’autre est très différent du moi, que la manière que l’autre à de l’exprimer est un langage qui m’est partiellement inconnu et que je vais devoir apprendre et moi, lui apprendre le mien.

Je découvre alors que c’est sa différence qui m’enrichit, que dans la complexité de nos attentes et de nos désirs se pose la Rencontre, la vraie … celle de deux amours qui ont envie de se partager.

Alors je m’ouvre à cet amour imprévisible et incontrôlable afin de le laisser vibrer au rythme de ses transformations afin de continuer à « grandir » avec lui.


Mon amour est celui que je propose, celui que j’ai le désir d’offrir. L’amour de l’autre est celui dont j’ai envie de m’inspirer – non plus en attentes – mais en inspiration de tout ce que je ne connais pas encore de lui.


A vos Amours,

Anne


27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout